Orthographe et grammaire

 

Écrire le mieux possible, c'est des plus possible!

Comment écrire et caetera.

Quand faut-il mettre un point abréviatif?

Une seule règle pour le participe passé des verbes pronominaux.

Comment faire un chèque sans fautes.

Comment donner des ordres sans fautes en employant l'impératif.

Comment distinguer le participe présent de l'adjectif verbal.

Des adjectifs verbaux différents des participes présents correspondants.

Tout sur l'écriture de quelque.

Tout sur l'écriture de ci-joint, ci-inclus et ci-annexé.

Avant que suppose (+ subjonctif), après que indique (+ indicatif).

Le complément du nom après à ou de : singulier ou pluriel?

Tout sur l'écriture de mi, demi et semi.

 

 

Écrire le mieux possible, c'est des plus possible!

 

Possible est un adjectif variable sauf lorsqu'il est précédé d'un  superlatif singulier ou pluriel comme le(s) plus, le(s) moins, le(s) mieux, le(s) pire(s), le(s) meilleur(s). Ainsi, on écrira les sites possibles et le plus de sites possible.

 

En outre, l'adjectif qui suit des plus, des moins et des mieux est pluriel lorsqu'il qualifie un nom, comme dans la phrase  C'est un employé des plus compétents.

 

 

Comment écrire et caetera

 

Ne répétez pas l'abréviation (les analystes, les commis, etc, etc.) et utilisez soit etc, soit les points de suspension (...), qui signifient aussi et le reste, mais pas les deux (etc...). L'abréviation s'écrit toujours précédée d'une virgule et suivie d'un point (même à l'intérieur d'une phrase où le point de l'abréviation sera suivi d'une virgule : les analystes, les commis, etc., doivent...).

 

 

Quand faut-il mettre un point abréviatif?

 

On met un point à la fin d'une abréviation seulement si la dernière lettre de celle-ci n'est pas la lettre finale du mot non abrégé. Ainsi, il y a un point après ex. pour exemple, boul. pour boulevard, mais on ne met pas de point après ltée (le e final de l'abréviation est la dernière lettre de limitée). Si une abréviation termine une phrase, le point abréviatif se confond avec le point final ou avec le premier des points de suspension (...), mais il n'annule aucun autre signe de ponctuation.

 

 

Une seule règle pour le participe passé des verbes pronominaux

 

Ces verbes (qu'accompagnent les pronoms me [m'], te [t'], se [s'], nous ou vous) se conjuguent toujours avec l'auxiliaire être. Cependant, l'accord de leur participe passé (le mot qui suit l'auxiliaire être) dépend de la règle du participe employé avec l'auxiliaire avoir quand la phrase peut être reconstruite avec avoir et dans le même sens. Si cette reconstruction est impossible, le participe passé (PP) s'accorde avec le sujet (S).

 

Rappelons qu'avec avoir l'accord du PP se fait avec le complément d'objet direct (COD),

c'est-à-dire avec la réponse à la question S + auxiliaire avoir + PP + qui ou quoi?, si le COD existe et s'il est écrit avant le verbe; sinon, le PP est invariable.

 

- Elle s'est brûlée.

S et COD

Elle a brûlé qui? Elle (ou s'). Reconstruction possible avec avoir, et le COD

Elle est avant le verbe. Accord avec ce COD, la même personne que le sujet. 

 

 

- Elle s'est brûlé la main. COD

Elle a brûlé quoi? La main. Reconstruction possible avec avoir, mais le COD est écrit après le verbe. PP invariable.

 

 

- Elles se sont écrit.

Elles ont écrit qui ou quoi? Reconstruction possible avec avoir, mais pas de COD. (On ne peut dire écrit à qui? La question COD n'inclut pas à ni de.)  PP invariable.

 

 

- Vous vous étiez méfiésS

Vous avez méfié qui ou quoi ? Question impossible. Se méfier se conjugue seulement à la forme pronominale (on ne peut dire je méfie). Reconstruction impossible avec avoir. Accord avec le sujet vous (dans ce cas, au masculin).

 

 

- Elle s'est aperçue de cela.  S

Elle a aperçu quoi? On ne peut répondre cela ; apercevoir une chose et s'apercevoir d'une chose n'ont pas le même sens. Reconstruction impossible avec avoir. Accord avec le sujet elle.

 

 

- Ces lots se sont vendusS

Ces lots ont vendu qui ou quoi? Question absurde. Reconstruction                                                impossible avec avoir. Accord avec le sujet ces lots.

 

 

Comment faire un chèque sans fautes

 

·       Le trait d'union. Auparavant, dans les nombres, le trait d'union ne s'employait qu'entre les éléments qui sont l'un et l'autre inférieurs à cent, sauf s'ils sont joints par et. Trente et un, trois cent soixante-dix-sept. Désormais, avec la nouvelle orthographe, les nombres sont systématiquement reliés par des traits d'union. Deux-cent-soixante-quatre, trois-mille-huit-cent-cinquante-et-un.

 

·       Vingt et cent. Ce sont les seuls adjectifs numéraux qui varient au pluriel, mais à deux conditions : ils doivent être multipliés par le chiffre qui précède (pour donner le produit des deux) et terminer le nombre. Cent vingt (100 X 20  120), trois cent deux (3 X 100 = 300, mais cent ne termine pas le nombre), quatre-vingts(4 X 20 = 80 et vingt termine le nombre).

 

·       Mille, million, milliard. Mille est un adjectif numéral invariable, mais million, milliard, billion, etc., sont des noms variables au pluriel. Trois mille, deux milliards.

 

 

Comment donner des ordres sans fautes en employant l'impératif

 

L'impératif présent comporte trois personnes, tu, nous et vous, et s'emploie sans ces pronoms. À la personne tu, des verbes comme cueillir, ouvrir, savoir, offrir et souffrir ainsi que tous les verbes du premier groupe (-ER à l'infinitif) ne prennent pas de S, sauf s'ils sont suivis de y ou de en. Les verbes des autres groupes prennent un S (sauf les exceptions mentionnées : cueillir, ouvrir, etc.).

 

•  Ferme la porte. (FermER : 1er groupe; pas de S.)

•  Prends le temps qu'il faut et finis ton travail. (PrendRE et finIR : 3e et 2e groupes; un    S.)    

•  Ouvre la porte et vas-y. (OuvrIR : 3e groupe mais exception; pas de S. AllER : 1er    groupe mais suivi de y; un S.)

 

 

Comment distinguer le participe présent de l'adjectif verbal

 

Le participe présent, invariable, exprime une action (parler en travaillANT), alors que l'adjectif verbal, variable, exprime un état (des hommes travaillANTS). Pour les distinguer, on peut mettre l'adjectif verbal (A) au féminin, pas le participe présent (P); celui-ci, souvent précédé de en, a ou peut avoir un complément d'objet direct (verbe + qui/quoi? = COD).

 

- Ces hommes sont travaillants.

(A)

travaillants peut être mis au féminin (si l'on change hommes par femmes); travaillants = (A), s'accorde avec hommes.                                                    

 

 

- Travaillant sans cesse, elle ira loin. (P)

La phrase se dit mal avec Travaillant au féminin, mais on peut donner un COD (Travaillant son français); Travaillant = (P). 

 

 

- En gagnant ces lots, elle

(P) (COD)

gagnant = (P), car il est précédé de en et suivi du COD ces lots. On ne peut pas le mettre au féminin.                              

 

 

Des adjectifs verbaux différents des participes présents correspondants

 

Participe

Adjectif

Participe

Adjectif

Participe

Adjectif

 

adhérant

adhérent

équivalant

équivalent

négligeant

négligent

communiquant

communicant

excellant

excellent

précédant

précédent

convainquant

convaincant

fatiguant

fatigant

provoquant

provocant

différant

différent

influant

influent

vaquant

vacant

divergeant

divergent

naviguant

navigant

violant

violent

 

 

Tout sur l'écriture de quelque

 

Construction

Sens

Variable ou invariable?

Exemple

 

Quelque + nom

Un certain nombre

Accord avec le nom

J'ai rencontré quelques clients.

 

 

 

 

Quelque + nom

Un(e) certain(e)

Quelque et le nom au singulier

Il a eu quelque peine à travailler.

 

 

 

 

Quelque + nom + que

Peu importe

Accord avec le nom singulier ou pluriel

Quelques problèmes que vous ayez, vous les résoudrez.

 

 

 

 

Quel que + verbe

d'état (être, sembler, paraître, etc.)               

Peu importe

Quel et le verbe s'accordent avec le nom qui suit

Quelles que soient vos questions, appelez-moi.

 

 

 

 

Quelque + adjectif numéral

Environ

Invariable

Le séminaire regroupait quelque 100 participants.

 

 

 

 

Quelque + adjectif ou adverbe ou participe passé + que

Ainsi

Invariable

Quelque prudents qu'ils soient...

Quelque rapidement qu'ils arrivent...

Quelque spécialisées qu'elles soient..

 

 

Tout sur l'écriture de ci-joint, ci-inclus et ci-annexé

 

Ces synonymes ne sont pas interchangeables.

 

·       Ci-joint. C'est l'expression la plus utilisée parce que son sens est le plus large : « Qui est mis avec. » Ainsi, dans une lettre, on peut écrire Vous trouverez ci-joint notre brochure publicitaire.

 

·       Ci-inclus : « Mis à l'intérieur. » On peut donc écrire, dans un bordereau de livraison fixé sur un colis, Ci-inclus (dans le colis) la nouvelle liste de prix.

 

·       Ci-annexé : « Joint à un objet principal, en parlant d'une chose qui en est dépendante; mis en annexe. » Vous trouverez, ci-annexé au contrat, les clauses d'annulation.

 

Les trois expressions sont invariables lorsqu'elles commencent une phrase ou lorsqu'elles précèdent le nom qu'elles qualifient, si ce nom n'est pas précédé d'un déterminant. S'il y a un déterminant, l'accord est  facultatif. Ci-joint la liste des nouveaux employés. Vous trouverez ci-joint copie de cette lettre. Vous trouverez ci-joint(e) la lettre en question.

 

Les expressions varient en fonction du nom qu'elles qualifient lorsqu'elles suivent ce nom. Les questionnaires ci-annexés doivent être dûment remplis.

 

 

Avant que suppose (+ subjonctif), après que indique (+ indicatif)

 

La conjonction avant que est toujours suivie du subjonctif alors que après que exige l'indicatif.

 

·       Nous nous réunirons avant que le comité de direction prenne une décision.

·       Nous nous réunirons après que le comité de direction aura pris une décision.

 

 

Le complément du nom après à ou de : singulier ou pluriel?

 

Il est souvent difficile d'accorder le complément déterminatif, c'est-à-dire le nom qui suit un premier nom et qui est joint à lui par À ou DE

 

Il est au singulier s'il désigne l'espèce, la classe, la matière, la nature ou une réalité ou une     abstraction non dénombrables.

 

- des cours d'eau

- des années de service

- des termes de finance

- des chefs d'atelier

- des projets de loi

- des voies de communication

- des états de service

- des directeurs d'école

- des matériaux de construction

- des étoffes de couleur

- des chefs de file

- des offres de service

- des points de vue

 

Il est au pluriel s'il désigne nécessairement plusieurs choses qui peuvent se compter. C'est souvent le cas après des collectifs comme espèce, genre, type, sorte, variété, catégorie, forme, classe, etc.

 

- des articles de revues

- du papier à lettres

- un homme d'affaires

- une salle de conférences

- une compagnie d'assurances

- des genres de caractères

- une levée de boucliers

- un autre ordre d'idées

- un état de choses

- des types d'appareils

- des catégories de personnes

- une dégustation de vins

 

 

Tout sur l'écriture de mi, demi et semi

 

Demi : la moitié dans la langue courante. Nous ne prendrons pas de demi-mesures.

Semi : la moitié dans la langue technique. Des matériaux semi-conducteurs.

Mi : la moitié dans des expressions où mi est suivi d'un nom, d'un adjectif ou d'un participe passé. La mi-mars. Une jupe mi-longue. Des fenêtres mi-closes.

 

Demi, semi ou mi + nom, adjectif ou participe passé. Demi, semi et mi sont invariables et joints au nom, à l'adjectif ou au participe par un trait d'union. Des demi-heures. Des produits semi-finis. Des mi-temps.

 

Nom + demi. Demi varie en genre seulement et est joint au nom par et. Deux heures et demie (c'est la moitié d'une heure : la troisième). Trois kilomètres et demi.

 

L'expression à demi. Elle est invariable et prend un trait d'union devant un nom. Pas de trait d'union devant un adjectif ou un participe passé. À demi-prix. Deux verres à demi remplis.

 

 

 

Top of page

Accueil

Copyright © Services linguistiques JPL, 2006
Une création dynamique de biffusion.com